Conte du groupe de Yasmine

LA REINEBLANCHE


Il était une fois en Normandie, dans un village près de la forêt de Lyons, unbûcheron qui a vécu l’étrange histoire que je vais vous raconter.
Un matin, alors qu’il partait en forêt, il vit de drôles de petits habits près d’unarbre. Lorsqu’il les prit dans ses mains, il découvrit que c’était de grandesgrenouillères faites de matières qu’il ne connaissait pas. Il attendit un longmoment dans l’espoir de voir venir la personne à qui appartenaient ces drôles devêtements.
Mais vers midi les habits étaient toujours là.
Intrigué, il alla voir le maire du village. Le lendemain matin ils retournèrentdans la forêt et trouvèrent des vêtements de toutes les couleurs sans pouvoiren reconnaître la matière. Ils firent appel au pharmacien mais lui aussi déclaraqu’il ne connaissait pas ce genre d’étoffe. Le maire ne voulait pas les envoyerà Rouen pour les faire analyser de peur que tout le pays ne vienne perturber latranquillité du village.Mais tous les trois voulaient tout de même aller voir quidéposait tous les soirs ces habits et ils décidèrent de s’y rendre.
Dans la forêt, ils entendirent de la musique. Ils se cachèrent pour ne pas être vuet virent un étrange spectacle : De nombreux petits bons hommes installaientdes tables et des chaises, pour une fête. Ils portaient des grenouillères commecelles que le bûcheron avait trouvé. Plus tard, d’autres groupes commencèrent àprendre place autour des tables. Puis ils se mirent à manger.
Tout à coup tout le monde leva les yeux vers le ciel. Quel extraordinairespectacle ! Une femme tout habillée de blanc avec une couronne sur la têtedescendait du ciel assise sur un trône, lui-même posé sur un tapis volant. Despersonnages vêtus de blanc sortis de nul part vinrent l’accueillir. Sa robe brillaittellement que tout fut illuminé. Alors tout le monde se tut. La reine leur dit enles regardant :
« -Mes chers sujets, bienvenue au grand bal annuel. Cette année nous fêtons nos500 ans sur cette belle planète. Alors amusez-vous. »
Curieux le bûcheron proposa d’aller voir de plus près, mais il avait peur que sagrande taille n’effraie les sujets de la reine. Son fils proposa d’y aller.
Le garçon avait très peur, mais il avait une mission à accomplir. Il salua unsujet mais l’autre ne lui répondit pas et personne ne faisait attention à lui. S’estcomme s’il n’était pas là. Les villageois se joignirent au garçon. Mais aucunsujet ne les voyait ni ne les entendait, ces derniers continuaient leur fête commesi personne d’étranger n’était là.
Tout à coup la reine qui pouvait voir les hommes les aperçu. Elle ordonna à sesgardes blancs de les attraper et de les emmener dans son palais.
Il parait que si les hommes sont attrapés par la Reine Blanche, ils deviennent sessujets et prennent la taille et l’allure de ces derniers.
On ne les vit plus jamais dans le village. Aujourd’hui ils font certainement partidu peuple de la reine blanche.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site