Résumé de la pièce

Le médecin malgré lui est une pièce en trios actes, écrite par Molière qui se stue entre la farce et la comédie. Elle a été montée pour la première fois, le 6 août 1666. 

Le premier acte débute par une scène de ménage entre Sganarelle, un bûcheron et son épouse Martine, qui lui reproche de trop boire et de délaisser sa famille. La querelle dégènére : Sganarelle bat sa femme à coups de bâton. Celle-ci pour se venger décide de tendre un piège à son mari. Le hasard lui fait rencontrer deux valets au service d'un bourgeois, dont la fille, qu'il vouait marier de force à un homme riche, est devenue subitement muette. Aucun médecin n'arrive à la soigner. Martine saisit l'occasion pour se venger de son époux : elle insinue que son mari est l'homme qu'il leur faut, car il s'agit justement d'un médecin très adroit. Cependant Sganarelle préfère feindre de ne pas exercer ce métier et ne l'avouera que sous coups de bâtons. Les deux hommes le trouvent dans la forêt et vérifient les dires de Martine. Par la force, Sganarelle finit par leur donner raison et suis les deux hommes au chevet de la malade, qui se prénomme Lucinde.

Le deuxième acte, après avoir revêtu une tenue de médecin, Sganarelle est présenté dans un premier temps au père de la muette, Géronte, qu'il finit par convaincre de son talent. En apprend alors de la bouche de la nourisse qu'en réalité le mal dont souffre la jeune fille est lié au fait qu'elle est amoureuse d'un homme, Léandre. Le père qui souhaite pour sa fille une situation financière confortable refuse qu'elle épouse Léandre car il est pauvre et voudrait lui faire épouser un autre. Sganarelle rencontre la jeune fille en présence de Géronte, et en des termes savants décrit sa maladie et lui préscrit un remède à base de pain et de vin. Apparaît ensuite Léandre, l'amoureux de Lucinde, qui demande à Sganarelle son aide pour approcher la jeune fille.

Le troisième acte, Sganarelle rencontre Perrin et Thibaut, un vieux paysan ; ils sont venus lui demander de l'aide pour soigner la femme de ce dernier en train de mourir. Sans vergogne, Sganarelle leur soutire tout leur argent avant de leur proposer un remède incongru. Léandre se déguise en apothicaire. Il est présenté à la famille des nobles comme l'assistant de Sganarelle. Celui-ci réussit à éloigner Géronte pour que les deux amants puissent se rencontrer. Lucinde retrouve la parole et signifie à son père qu'elle désire épouser Léandre. Géronte ne démord pas. Sganarelle lui propose d'administrer un nouveau médicament à sa fille pour lui faire entendre raison. Pendant ce temps, les deux amants s'enfuient. Martine retrouve son mari Sganarelle, croyant qu'il va être pendu pour son mensonge. C'est alors qu'un retournementde situation se produit : les deux amants reviennent au domicile de Lucinde car Léandre vient d'hériter de son oncle. Il demande à Géronte la main de sa fille, qui accepte. Dans la dernière scène, Martine et Sganarelle se réconcilient. 

Commentaires (3)

1. Achour 02/04/2011

tres tres bien bravo!!

2. Medhi 02/05/2011

pas mal

3. Ayoub Bourhim 02/05/2011

bien résumé

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site